microplastiques pollution marine invisible fibres textiles synthétiques

Microplastiques : la pollution marine invisible 🌊

Nous produisons en moyenne 300 millions de tonnes de plastiques par an et on estime qu’entre 8 et 12 millions de tonnes finissent dans nos ocĂ©ans. Chaque minute, l’équivalent d’un camion poubelle de plastique est dĂ©versĂ© dans l’ocĂ©an. Mais cela ne reprĂ©sente que la partie Ă©mergĂ©e de l'iceberg.

D'oĂč proviennent les microplastiques ?

🌊 Selon une Ă©tude publiĂ©e le 9 septembre 2021, il y aurait 24,4 milliards de milliards de particules de microplastiques, d’une taille comprise entre 1 et 5 millimĂštres, en suspension dans les mers du globe.

🌊 Selon une Ă©tude rĂ©alisĂ©e par l’Union internationale pour la conservation de la nature, la principale source primaire* de microplastiques retrouvĂ©e dans les ocĂ©ans provient des textiles synthĂ©tiques ( * La source secondaire Ă©tant la dĂ©gradation des plus gros dĂ©chets plastiques en microparticules. ). Ces derniers libĂšrent de grandes quantitĂ©s de fibres plastiques dans les eaux des lessives. Ils seraient Ă  l’origine de plus d’un tiers des particules de plastique qui finissent leur course en mer.

microplastiques pollution marine invisible fibres textiles synthétiques

 

🌊 En plus des millions de tonnes d’emballages ou macroplastiques, les particules de microplastiques reprĂ©sentent une rĂ©elle source de pollution marine. En faisant fondre des Ă©chantillons de glace prĂ©levĂ©s de la banquise situĂ©e dans l'ocĂ©an Arctique, des chercheurs y ont retrouvĂ© 17 types de plastiques.

🌊 Trop petites pour ĂȘtre nettoyĂ©es contrairement Ă  des bouteilles ou des sacs, elles sont ingĂ©rĂ©es par les poissons, mammifĂšres marins, oiseaux de mer et sont toxiques pour leurs organismes. Des microplastiques ont Ă©tĂ© dĂ©couverts chez 114 espĂšces aquatiques sachant que la moitiĂ© d’entre elles finissent dans nos assiettes.

Source : Greenpeace, Le Monde, Sciences et avenir, National Geographic.

Quelles mesures adopter? 

En plus de nuire à l'écosystÚme marin, la production des matiÚres synthétiques est polluante et consomme beaucoup de ressources : énergies fossiles & eau.

matiÚres synthétiques microparticules plastiques microplastiques pollution marine pollution océans

 

★ Regarder les Ă©tiquettes et reconnaĂźtre les matiĂšres synthĂ©tiques : polyester, polyamide, polyurĂ©thane, acrylique, viscose, nylon, polyacrilique, lycra, elasthane, lurex, lamĂ© = fabrication Ă  partir de pĂ©trole = plastique.

★ PrivilĂ©gier les textiles en fibres : naturelles : coton, lin, chanvre, laine, soie.

★ Diminuer la frĂ©quence des lavages.

 

★ Remplacer les lingettes microfibres synthĂ©tiques par les Microcotons.

Microfibres composĂ©s Ă  100% de coton biologique certifiĂ© GOTS & made in France.Â đŸ‡«đŸ‡·

🌈 Retrouvez la collection de Microcotons sur la boutique.

Laisser un commentaire